WebDoc !
Edition de documentation en ligne
Logo
Codes retour http

[ Index ] - [ Imprimer ] - [ Edit ] - [ Retour ]

"Status Code" et "Reason Phrase"

L'élément "Status-Code" est un nombre entier à 3 chiffres représentant le résultat d'une requête http. Ces codes sont entièrement définis à l'article 10. La "Reason-Phrase" est destinée à donner une courte description (sous forme de texte) du "Status-Code". Le "Status-Code" est destiné à être utilisé par des automates et la "Reason-Phrase" est destinée à l'utilisateur humain. Le client n'est pas tenu d'examiner ou afficher la "Reason-Phrase".

Le premier chiffre du "Status-Code" définit la catégorie de la réponse. Les deux derniers chiffres n'ont aucun role de catégorisation. Il y a 5 valeurs possible pour le premier chiffre:

Les valeurs individuelles du "Status-Code" numérique définies pour HTTP/1.1, et un exemple de la "Reason-Phrase" correspondante, sont présentées ci-dessous. Les "Reason-Phrase" listées ici ne sont que des recommendations -- elles peuvent être remplacées par des traductions équivalentes locales sans affecter le protocole.

      Status-Code    =
            "100"  ; Section 10.1.1: Continue
          | "101"  ; Section 10.1.2: Switching Protocols
          | "200"  ; Section 10.2.1: OK
          | "201"  ; Section 10.2.2: Created
          | "202"  ; Section 10.2.3: Accepted
          | "203"  ; Section 10.2.4: Non-Authoritative Information
          | "204"  ; Section 10.2.5: No Content
          | "205"  ; Section 10.2.6: Reset Content
          | "206"  ; Section 10.2.7: Partial Content
          | "300"  ; Section 10.3.1: Multiple Choices
          | "301"  ; Section 10.3.2: Moved Permanently
          | "302"  ; Section 10.3.3: Found
          | "303"  ; Section 10.3.4: See Other
          | "304"  ; Section 10.3.5: Not Modified
          | "305"  ; Section 10.3.6: Use Proxy
          | "307"  ; Section 10.3.8: Temporary Redirect
          | "400"  ; Section 10.4.1: Bad Request
          | "401"  ; Section 10.4.2: Unauthorized
          | "402"  ; Section 10.4.3: Payment Required
          | "403"  ; Section 10.4.4: Forbidden
          | "404"  ; Section 10.4.5: Not Found
          | "405"  ; Section 10.4.6: Method Not Allowed
          | "406"  ; Section 10.4.7: Not Acceptable
          | "407"  ; Section 10.4.8: Proxy Authentication Required
          | "408"  ; Section 10.4.9: Request Time-out
          | "409"  ; Section 10.4.10: Conflict
          | "410"  ; Section 10.4.11: Gone
          | "411"  ; Section 10.4.12: Length Required
          | "412"  ; Section 10.4.13: Precondition Failed
          | "413"  ; Section 10.4.14: Request Entity Too Large
          | "414"  ; Section 10.4.15: Request-URI Too Large
          | "415"  ; Section 10.4.16: Unsupported Media Type
          | "416"  ; Section 10.4.17: Requested range not satisfiable
          | "417"  ; Section 10.4.18: Expectation Failed
          | "500"  ; Section 10.5.1: Internal Server Error
          | "501"  ; Section 10.5.2: Not Implemented
          | "502"  ; Section 10.5.3: Bad Gateway
          | "503"  ; Section 10.5.4: Service Unavailable
          | "504"  ; Section 10.5.5: Gateway Time-out
          | "505"  ; Section 10.5.6: HTTP Version not supported
          | extension-code

      extension-code = 3DIGIT
      Reason-Phrase  = *<TEXT, excluding CR, LF>

La liste des "Status-Code" HTTP est extensible. Les applications HTTP ne sont pas tenues de comprendre la signification de tous les "Status-Code" enregistrés, bien que leur compréhension serait évidemment souhaitable. Toutefois, les applications doivent comprendre la classe de tout "Status-Code", telle qu'indiquée par le premier chiffre, et traiter toute réponse non reconnue comme étant équivalente à la valeur x00 du "Status-Code" de cette catégorie, avec comme exception qu'une réponse non reconnue NE DOIT PAS être mise en cache. Par exemple, si un "Status-Code" non reconnu de valeur 431 est reçu par le client, il peut supposer que quelque chose n'allait pas dans sa demande et traiter la réponse comme si elle avait reçu un "Status-Code" 400. Dans un tel cas, les applications client DEVRAIENT présenter à l'utilisateur les données retournées avec la réponse, puisque ces données sont susceptibles d'inclure une information destinée à l'utilisateur humain qui expliquera l'état inhabituel de la situation.

Document original: http status code (traduction pascal@resoo)

Resoo.org

[ Index ] - [ Imprimer ] - [ Edit ] - [ Retour ]

webdoc v.1.0

Valid HTML ! CSS Valide !